• 1
  • 2

Parquet

Parquet est un mot connu dans le monde entier parce qu'il a un sens universel, mais son origine est vraiment unique. Parquet dérive de "parc", ce que veut dire "parc", un mot dont il était au début un diminutif; ensuite pourtant comme cela se passe souvent, le terme a été transféré pour indiquer un espace déterminé où ont été tenues des réunions et des conférences;

la salle de Louis XIV a été également appelée «parquet» et puisque le revêtement par terre était en bois, avec le temps ce terme a fini par définir précisément le plancher en bois ou avec des lattes en bois.
Déjà à partir du XVIIème siècle, comme on le fait aujourd'hui dans le jargon du journalisme sportif, le fond du champ dans lequel on joue au basket est appelé "parquet". Et du "parquet" dans le profil virtuel on parle depuis que l'homme a réalisé que le bois avait des propriétés incontestables et des qualités pour satisfaire ses besoins légitimes, étant un excellent isolant thermique qui maintient la fraîcheur au milieu de l'été et le chaud pendant l'hiver.
Le bois comme un élément de revêtement de sol est depuis toujours une question de culture, comme au Japon et Extrême Orient, avec l'utilisation de matériaux de qualité et l'application de techniques spéciales, mais qui jusqu'au siècle dernier n’étaient pas à la portée de tout le monde. C’est seulement au cours du siècle dernier, que les parquets traditionnels avec l'emboitement mâle et femelle entrent en scène (ceux d'aujourd'hui), tandis qu’aux bois européens ont été ajoutés ceux africains, sud-amèricains et ceux du Sud Sud-Est Asiatique. En Italie, le parquet arrive au XIXème siècle au Piémont, en Lombardie et en particulier dans le nord-est, et plus exactement, dans les territoires qui aujourd'hui correspondent politiquement à Friuli Venezia Giulia et Trentino Alto Adige.
Au cours de la période fasciste, l’écriture « à la française » est abandonnée pour être italianisée avec le terme "tessellato". Avant les années 50, ne régna que le produit classique "mâle et femelle", qui était posé sur le sable, sur les planchettes immergées dans le fond ou sur des lattes flottantes: l'épaisseur était de 17 et 22 millimètres, mais il y avait aussi celui de 11 millimètres , également connu sous le nom "superposable" et disposé sur des vieux planchers en mélèze ou en sapin. Les espèces ligneuses utilisées étaient celles locales: le mélèze, le sapin et le pin parmi les conifères (le cyprès dans les Apennins); le chêne et le hêtre cru ou vaporisé pulvérisé parmi les feuillus et d'autres espèces telles que le frêne, l’érable, le cerisier, le pommier et le poirier.
Dans les années 50, enfin, on passe en Italie au lamellaire de 8 mm pour arriver à l'achèvement des types actuels, incluant même le " lamparquet " de 10 mm, le listoncino de 14 millimètres , l'industriel en lamelles ou en cubes, et le stratifié de différentes formes et épaisseurs.
CLASSIFICATION DU PARQUET
Il y a plusieurs distinctions à faire pour les sols en parquet. Voici les critères appliqués:
1. l'essence, c'est-à-dire le type de bois utilisé (chêne, olive, etc.);
2. le type de pose ( à l'anglaise ou coupe de pierre , le pont de bateau, à chevron, etc.).
3. la qualité (qui tient compte de l’aspect structurel du bois, de son homogénéité et des caractéristiques telles que le grain et les nœuds, ou des défauts tels que l’aubier et les trous des insectes), définie par la réglementation européenne;
4. les dimensions des lames.
En parlant des dimensions, celle-ci est la classification attribuée:
1. Mosaïque ou lamellaire, d'une épaisseur de 8 millimètres , en lames de 2 x 10 centimètres, appariées pour former des carrés d'environ 10 x 10 cm pré-collés sur du filet ou du papier, mais il s’agit d’une typologie désormais en désuétude ;
2. Industriel, ou bien de petites lames avec les épaisseurs de 10 à 22 centimètres, fabriquées en dalles qui sont maintenus ensemble par un ruban adhésif avant l'installation. Autrefois constitué des rebuts restant des autres fabrications, il a été utilisé dans les secteurs industriels et publics, mais aujourd'hui, il est de retour à la mode grâce à son esthétique originale et une production plus raffinée et coûteuse;
3. Lamparquet ayant une épaisseur de 10 millimètres, largeur de 45-50 à 75 millimètres et une longueur de 220 à 300 millimètres;
4. Parquet listoncino (petites planches de bois traditionnelles);
5. Planches, avec une épaisseur de 20-22 millimètres, avec des largeurs de 90 à 150 millimètres et au-delà, des longueurs de 600 à 2 mètres, généralement assemblées en mâle et femelle sur 4 côtés.
Et voici le classement des petites planches:
1. l’épaisseur de 10 mm, 65-75 mm de largeur et sa longueur est de 350 à 450 mm;
2. l’épaisseur de 14 mm, avec la largeur de 70-75 mm et la longueur 350-600 mm;
3. sur des petites planches 10:14 millimètres, il est disponible le traitement taraudée, qui en augmentant la stabilité de la planchee une fois coincée avec d’autres au plancher, permet d'obtenir des largeurs de 70 à 90 mm et des longueurs de 500 et même 1000 mm.

PARQUET PRÉFINI
Sur le marché il y a également des revêtement de sol que l'on appelle multi-couches "pré-fini", cela veut dire ceux qui sont constitués d'une couche supérieure en bois noble, dont l'épaisseur peut être variable, en fonction du produit, de 6 mm à moins de 1 mm «contre-plaquées ». L'épaisseur est généralement d'environ 3-5 mm: moins de 2,5 mm il ne doit pas être déterminé comme parquet.
Lorsque la couche supérieure de bois est collée sur un support de bois tendre, nous parlons de « deux couches », qui peut être en multicouche (par exemple, plusieurs feuilles d'environ un millimètre d'épaisseur chacune) ou lamellé-collé (ou autrement dit, une seule feuille de plusieurs millimètres d'épaisseur). Le contreplaqué de bouleau européen représentent le top de la stabilité (les fissures entre les planches ne se créent pas).
Les planchers en bois lamellé-collé peuvent éventuellement être compensés en collant une feuille de la même essence (afin d'avoir un "sandwich" symétrique), celle qui sera alors réellement placée (dans ce cas flottant) sur la chape (préfini à trois couches). Les bois nobles couramment utilisés sont le chêne, le doussié, le wengé, l’olivier, le noyer, l’iroko, le teck, le merbau, l’afrormosia, l’hêtre. En tant que le pré-fini dans le laboratoire (et non en oeuvre) ils se prêtent à des finitions particulières telles que colorations par des pigments, des décapages(c’est-à-dire, colorations aux pigments en contraste entre la fibre et la base de bois), le brossage de la fibre (qui donne l'effet rugueux) ; et c’est l'opposé du ponçage), le microbiseau des côtés de la planche (bords arrondis et non pointus), le rabotage à la main, les bords fendus sur les différents côtés de la plache, à l’aspect « coups de scie » (la surface de la planche présente les motifs d’une sciure transversaux par rapport à l’orientation du veinage) , traitement thermiques (laissé séchee pendant un temps et à une certaine température, le bois noble change de ton de couleur en assombrissant sur toute l'épaisseur). Le traitement final peut être à l'huile ou à la peinture.
REVÊTEMENTS DE SOL STRATIFIÉS

Pour les placements moins difficiles, mais avec une résistance mécanique plus élevée (et donc, plus appropriés pour les applications commerciales), sont disponibles des éléments en matière synthétique dont la surface est très similaire au bois soit à l'oeil ainsi qu’ au toucher: ce sont ceux communément appelés des"revêtements de sol stratifiés"; Ils sont constitués généralement d’un support d’une épaisseur de 7-10 mm de HDF (Panneau de fibres à haute densité) et sur lequel on applique une impression d’un matériau à reproduire et une couche protectrice de haute résistance à l'usure. Éventuellement, également sur la face inférieure du panneau est appliqué un papier (papier kraft) et une couche de protection pour avoir, comme ci-dessus, un "sandwich" symétrique et une plus grande stabilité (pas de déformation "effet banane"). La qualité du produit est donnée par l'épaisseur, par la quantité de résine utilisée pour imprégner le support (ce qui implique une plus grande stabilité à l'humidité), par la résistance de la couche ( «overlay») supérieure, par la qualité et par la répétitivité des impressions appliquées sur la face exposée et par d'autres effets esthétiques qui améliorent l’imitation d'un produit naturel, typiquement un parquet. Compte tenu du bas prix du matériau, et la production en grande série, le coût est sensiblement inférieur à celui des produits en bois.

LA POSE DU PARQUET
Peut se faire de différentes façons: flottant ou collé, le pont d'un navire, à la mosaïque, avec une finition en forme de tapis, en coupe de pierre régulière et à baton rompu. Le collage a effectivement supplanté le clouage, parce que ce dernier exige une bonne habileté et les planches épaisses au moins de 22 millimètres, avec une élevée probabilité de planches qui se déplacent en provoquant un léger craquement qui n’ est certainement pas un effet agréable. Les planches qui jusqu'à il y a vingt ans ont été clouées maintenant sont soumises à un séchage sous vide par le fabricant, afin de leur donner plus de stabilité. Le collage se fait alors avec des adhésifs spéciaux.
La pose du parquet flottant
Les différents éléments sont placés sur un plan élevé et sur une fine couche de matériau d'isolation acoustique, en collant les raccords de périmètre avec de la colle vinylique. Le matériau absorbant acoustique mousse crée un contact uniforme entre le parquet flottant et le plan de pose et empêche la formation des zones avec une sonorité différente. Ce type d'installation est couramment utilisé pour le préfini.
La pose du parquet collé
C’est le système utilisé pour les petites ou grandes planches, le lamparquet, la mosaïque, le plancher préfini. Le lamparquet est en bois massif qui après l'installation doit être poncé, enduit et vernis comme de grandes lammes.
Pose clouée du parquet
La planche en bois massif est caractérisée par le travail en mâle et femelle. Les éléments sont assemblés entre eux, puis clouées. Il ne peut pas être posé sur un sol existant et doit être cloué sur des solives en bois immergées dans une dalle de béton.
La pose en forme de pont d'un navire
Il est également appelé «coffrage » irrégulier à courir ». Il se compose d'éléments qui sont décalés l’un par rapport à l'autre. On utilise des lames en bois de différentes longueurs. Le dessin qui en apparait n’est pas répétitif et s’adapte à des intérieurs modernes. Pour réduire la vue des joints, disposez les éléments en position transversale par rapport à la source lumineuse, en partant de la porte.
La pose en mosaïque
La mosaïque est définie comme une géométrie pré-montée en carrés de 24x24 ou 30x30 cm, obtenue en combinant 5-6 lattes en verticales et 5-6 lattes en horizontales. La lamelle est le format le plus petit et dans la mosaïque est faite avec du bois de rebut pauvre, posé avec du collage. Il est principalement utilisé pour les planchers des chambres. Un dessin similaire à la mosaïque peut être obtenu avec une géométrie de pose avec des éléments en forme de carré.
La finition en forme de tapis « à la frise et la bande »
Elle est réalisée en partant du centre et en créant une sorte de tapis, c’est-à-dire, un champ carré avec une géométrie qui vous plait. On crée le long de la paroi un cadre constitué d'éléments parallèles entre eux, à savoir « la frise » est une bande le long du périmètre de la zone centrale. Elle est utilisée dans les pièces avec des murs irréguliers.
La pose en coupe de pierre régulière, à baton rompu et chevrons
Les éléments sont décalés par rapport à l'autre, mais dans une position régulière. Cette pose est adaptée aux maisons d'époque avec des locaux irréguliers : la pose à baton rompu tend à restreindre visuellement les locaux.

LES ESSENCES UTILISÉES POUR LA POSE
Étant donné qu’il s’agît des surfaces soumises à une circulation plus ou moins constante, on utilise généralement des bois durs, mais souvent on opte pour ceux tendres qui donnent un aspect plus rustique aux locaux dans lesquels ils doivent être posés. Le goût personnel est un élément déterminant, mais il est également limité par la fonction du local dans lequel le parquet doit être posé. Par exemple, dans les salles de bains comme sur les bords des piscines et pour des meubles de jardin, le type le plus approprié est le «teck», car il ne change pas ni avec la chaleur, ni avec l'humidité, tandis que dans la cuisine il est recommandé le" padouk ", qui est plus dur. Dans les environnements de petite taille il est préférable d'utiliser de petits formats, du moment que la surface sur laquelle on marche est réduite et par conséquent le dessin ne se voit pas. D’habitude, on ne change pas le type de pose et le type de bois entre la zone «jour» et la zone « nuit » de la maison.

LA FINITION DU PARQUET
Les parquets pré-finis ne nécessitent pas de finition supplémentaire. La finition à la cire est recommandée pour l'aspect naturel et car elle laisse respirer le bois, mais elle doit être répétée périodiquement et elle est très délicate.
La couverture avec des produits de polyuréthane rend le bois imperméable à l'eau et simplifie l'entretien. Vous pouvez également utiliser le vernis à base d'eau, satinée ou brillante.
L'entretien du parquet
Le plancher en bois est résistant à l'usure, mais doit être tenu propre en tenant compte de la finition utilisée: peinture ou cirage à la cire. S’il est peint, il doit être traité avec des produits à base de résine, en dispersion aqueuse autolustrants ou repolissants: tous les six mois si le sol est rarement utilisé, chaque mois dans les zones de majeure circulation, comme dans les salles de séjour. La peinture de polyuréthane a une plus grande résistance à l'abrasion.
Si la finition est à la cire, les opérations de polissage doivent être effectuées avec des cires liquides, hebdomadaires ou mensuels, les nettoyages quotidiens avec un aspirateur ou un chiffon humidifié d'eau (pas chaude) et un détergent non moussant.
Dans des situations extraordinaires nous avons recours à un limage ou bien à un ponçage intégral, qui est effectué après 10-15 ans.
Le parquet en bois massif supporte l'intervention 7-8 fois, celui pré-fini 2-3 fois; l’application de stuc est effectuée avec des résines et de la poudre de bois et sert à remédier aux différentes fissures qui se produisent au fil du temps. Le ponçage est toujours nécessaire.
Revernir est la dernière opération et parfois elle seule suffit dans les cas de petites rayures qui ne touchent pas directement le bois.

  • All
  • ETAGES
  • HOME INTERIOR
  • TENTURES
  • USINE DE PEINTURE
  • Le système innovant avec un produit mono-composant prêt à l’utilisation, avec un effet décoratif plat appliqué à la spatule. Il
    Read More
  • LVT flottant. Les revêtements LVT vinyles à pose libre n’utilisent pas de colles ou d'adhésifs dans leur système d’interverrouillage à click’.
    Read More
  • Les rideaux occultants protègent complètement l'intérieur de la lumière du soleil ainsi que de l'éclairage électrique pendant la nuit. Nos
    Read More
  • Après 7 ans depuis la naissance de « Les Particuliers », l'espace dédié aux accessoires d'ameublement, et à l'occasion de trente ans
    Read More
  • Si vous voulez donner un nouveau look à votre maison, sans intervenir de manière excessive, le papier peint est la
    Read More
  • Tentures à manivelle. Notre travail dans la vente et l'installation des tentures est toujours fait en prêtant attention à l'environnement et
    Read More
  • Parquet est un mot connu dans le monde entier parce qu'il a un sens universel, mais son origine est vraiment
    Read More
  • Le stratifié est constitué de feuilles imprégnées de résine phénolique et d’une feuille décorative imprégnée de résine mélamine, agglomérées sous
    Read More
  • Vente en gros et au détail des papiers peints, des peintures, des vernis et des émaux , des cadres,du linoléum, des
    Read More

 

 

 

 

LA PRIMA COSA... L'AMORE PER LA TUA CASA!

 

 

 

 

 

 

NOVITA'

facebook valcolor.fw    instagram logo55.fw

Scarica l'applicazione gratis

android

app store

CONTACTS

Tel. 0165 212526

Mail: info@valcolor.it
Mail: amministrazione@valcolor.it
Mail: homeinterior@valcolor.it
Mail:
isolantictg@valcolor.it
Pec:  valcolor@pec.legal-it

Frazione la Grenade, 51
11010 Sarre AO
HORAIRES
Lundi/Vendredi 09.00 – 13.00    15.00 – 19.00 
Samedi 09.00 - 13:00